Commentaires

Vous souhaitez faire un commentaire sur le site ?

Ou tout simplement nous laisser un petit mot ?

C'est maintenant possible, via le formulaire ci-dessous.

220 réponses à “Commentaires

  1. Guyot dit :

    Très belle région , mais quel regret d’avoir choisi cette déstination pour faire du Jet avec mes enfants...Soit disant on pratiquer du jet ski de Le sauce du lac , la Bréole et Rousset mais pendant une semaine j’ai promené mon jet sur la remorque car les mise à l’eau de port saint pierre et la Bréole sont impraticables suite au niveau bas et les orages qui font ruisseler pierres et terre sur celle-ci, et le comble Rousset n’autorise pas la mise à l’eau des jets , malgré qu’on puisse naviguer dans cette zone. Bref grosse déception surtout pour mes enfants qui ont 1 semaine de congés par an avec moi !

    1. Équipe du SMADESEP dit :

      Bonjour,
      Nous prenons acte de votre déception que nous comprenons parfaitement. Si la l'accès depuis la Bréole n'est absolument garanti (cet accès n'est d'ailleurs pas "officiel"), l'accessibilité au lac depuis la cale de mise à l'eau de Port Saint-Pierre est assurée jusqu'à -10 mètres de baisse du niveau d'eau: s'agissant de ce lieu particulier, nous nous étonnons de votre retour qui demeure à ce jour le seul que nous ayons reçu en ce sens. S'agissant enfin de la cale de mise à l'eau de Rousset, le débarquement des Véhicules Nautiques à Moteur (VNM) est effectivement interdit, conformément à l'arrêté interpréfectoral de navigation qui s'impose à tous : au-delà de l'affichage présent sur site, nos documents comme notre site Internet le spécifie très clairement. La multiplication des activités nautiques sur le lac comme, il est vrai, des comportements peu "respectueux" d'usagers de jet-ski, ont conduit à cette mesure qui vise à concilier au mieux les pratiques entre elles, tout en essayant aussi de les maintenir. Nous avons aujourd'hui un nombre très conséquent de demandes visant à interdire purement et simplement l'existence du jet-ski sur le lac de Serre-Ponçon.
      Comptant sur toute compréhension,
      Bien cordialement,

  2. Alain dit :

    Bonjour,Je viens de me rendre au point de location du camping du CNA et la quelle tristesse
    de voir les bâtiments fermés ,les pontons pour bateaux désertés,un niveau de la queue du lac jamais aussi bas en ce 19 août .Des campeurs véliplanchistes me faisaient savoir leur amertume de pouvoir profiter de leur passion et leurs prochaines vacances seront dans un autre lieu m ont ils répondu...Dans un précédent commentaire je vous avais interrogé sur l impact économique de cette baisse particulièrement précoce du lac ,3 plages fermées à ce jour ,je suis convaincu que le manque à gagner pour l économie touristique est particulièrement significatif .Edf respecte t il le cahier des charges?Cdlt

    1. Équipe du SMADESEP dit :

      Bonjour,
      Pour l'heure, seule une plage de baignade a vu sa surveillance stoppée du fait du marnage du lac (celle de Saint-Vincent-les-Forts). Le bilan (notamment économique) sera partagé avec les acteurs socioprofessionnels de la retenue (voire ceux qui, plus largement, vivent grandement du lac) au moment venu (septembre/octobre): nous serons plus à même de quantifier la prévision que vous établissez légitimement. Dans ce cadre, il est certain qu'EDF respecte ses obligations contractuelles avec l'Etat, telles qu'établies dans le cahier des charges de la concession hydroélectrique (rien ne l'oblige en matière de cote du lac!). A contrario, la convention d'objectif de cote signée entre le SMADESEP et EDF prévoit le respect d'une cote de compatibilité touristique établie à 775 m NGF (soit -5m de marnage) entre le 1ier juillet et le 31 août: pour la première fois depuis 14 ans (et il faut aussi l'apprécier), cet objectif ne sera clairement pas rempli cette année. Deux raisons peuvent conduire à cela: une "erreur" de gestion initiale n'ayant pas permis le remplissage optimum de la retenue en début de saison touristique (mais la critique est facile et "l'art" sans doute beaucoup plus complexe); une sollicitation de la ressource en eau à l'aval accrue cet été avec 2 périodes caniculaires successives sur la région entière. Ces deux premières explications, qu'il nous faudra collégialement vérifier, sont par ailleurs susceptibles de se cumuler... Nous ne manquerons pas d'analyser à l'automne ces raisons (voire d'autres d'ailleurs), pour en tirer toutes les conséquences, que ce soit au niveau des relations avec l'aval ou dans les priorités d'aménagement établies depuis plusieurs années. Bien cordialement,

  3. TIRONNEAU dit :

    Bonjour
    La gestion du port de la baie st Michel me paraît être à la tête du client,j ai demandé par internet une place au port et je suis allé réserver ma place en mars et régler ma place à l.eau or je devait avoir une place côté BNPA , cela fait 30 ans que nous sommes à la baie st michel avec une réservation tous les ans ,cette année je me retrouve complètement sur une bouée côté rampe de mise à l’eau ,j’ai demandé au responsable du port ,si je pouvait avoir une place au pontons côté pompe à essence, on m’a dit que ce n’était pas possible,ce sont des places réservées au secours en cas d.incendie, or il s.avere que deux bateaux sont stationné sur ses deux emplacements, donc je pense que l.on se moque du monde, donc ses personnes fond bien ce qu il veulent et que les responsables du port n ´applique pas le règlement .

    1. Équipe du SMADESEP dit :

      Bonjour,
      Nous prenons bonne note de votre remarque dont nous discuterons avec notre exploitant en fin de saison touristique, au moment de l'établissement des nécessaires bilans par site portuaire.
      Vous remerciant sincèrement pour votre contribution,
      Bien cordialement,

  4. Patricia giuliano dit :

    Lac de Serre-ponçon, côté « plage de Saint Vincent les Forts » :
    joli lac, nombreuses activités, mais gâché par les incivilités de certains propriétaires de chiens qui les laissent faire leurs besoins dans l eau du lac et surtout à proximité immédiat de l air de jeux aquatiques pour enfants !!
    Ces incivilités sont d autant plus nuisibles aux baigneurs que le niveau de l eau est actuellement bas donc propice au développement des bactéries et germes.
    Aussi, il est nécessaire de malheureusement interdir l accès des bords du lac et de l eau aux chiens, puisque certains propriétaires prennent le lac pour une poubelle !

    1. Équipe du SMADESEP dit :

      Bonjour,
      L'incivilité de certains propriétaires de chien est effectivement malheureusement récurrente: ceci nous a conduit à interdire l'accès des plages publiques surveillées à nos amis canidés. Pour autant, au-delà des panneautages, de la surveillance des personnels BNSSA et de la vigilance de tous, il nous est difficile (pour ne pas dire impossible!) de mettre un vigile derrière chaque visiteur du lac...
      Bien cordialement,

  5. Audable dit :

    Quelle désolation cette baisse du lac si précoce ,le drapeau est jaune à Chantereine pour cause de vase sur la plage et une fermeture de la surveillance est annoncée pour le 18 août .Quels impacts pour l économie touristique sur Serre Poncon?

    1. Équipe du SMADESEP dit :

      Bonjour,
      Le niveau d'eau exceptionnellement bas pour la saison (cela faisait 14 ans que nous n'avions pas connu une telle situation, bien pire en 2005) n'est effectivement pas une bonne nouvelle pour l'économie touristique de la région, et plus globalement pour le confort de nos visiteurs. Pour autant, avec beaucoup d'efforts partagés par les prestataires du lac et les personnels du SMADESEP, nous parvenons globalement à adapter autant que possible l'offre touristique à la situation. De fait, en dehors du secteur de Chadenas et du Site de St Vincent les Forts où respectivement la navigation et la baignade sont devenue trop dangereuses à cause du niveau d'eau, l'ensemble des prestataires du lac et des ports demeurent parfaitement ouverts: l'été est donc loin d'être fini sur notre destination nautique!
      Bien cordialement,

  6. Ripert dit :

    Bonjour,
    Je pensais avoir été courtois dans un commentaire précédent, non paru , je disais simplement comprendre le désagrément pour les plaisanciers et le tourisme en général, au regard de la baisse spectaculaire du lac , qui va générer plus précocement que les années précédentes les vents de sable, particulièrement redoutés par les riverains de la queue du lac .

    1. smadesep dit :

      bonjour,

      nous avions compris votre inquiétude, sachez que cette remarque a été faite aux techniciens d'EDF depuis debut juillet et l'annonce d'éventuelles difficultés de cote du lac.
      EDF nous indique mettre en oeuvre des arrosages comme la campagne de Printemps (avec cependant le problème de la vitesse des vents qui parfois est bien supérieure a ce qu'autorisent les moyens d'arrosage) de notre coté nous avons poursuivi la végétalisation qui semble etre vraiment une bonne solution.
      cependant chaque année les sources de départ des vents évoluent avec justement la baisse du lac...
      nous restons attentifs.
      merci

    2. Équipe du SMADESEP dit :

      Bonjour,
      Toute nos excuses pour l'absence de validation de votre précédent commentaire: il s'agit d'un simple oubli de notre part (entre 2 commentaires eux bien validés!). Nous ne pouvons d'ailleurs que partager votre remarque qui nous incite plus que jamais à poursuivre nos efforts de végétalisation de la queue de retenue. Après une phase expérimentale conduite ces 2 deux dernières années, nous avons prévu d'engager cet automne une première phase de plantations (en bandeau au travers du vent dominant), pour tenter de fixer durablement (sans procéder aux plantations annuelles de céréales) les particules fines déposées par la Durance. Nous avons ainsi travaillé avec un pépiniériste local pour mettre en culture des semences de cresson (rorippa sylvestris) prélevées dans le lac et procéder à ces plantations en godet sans doute au mois d'octobre. Le résultat ne sera certainement pas plausible pour cet automne ou ce printemps, mais nous espérons bien pouvoir en récolter les premiers bénéfices à l'automne 2020.
      Bien cordialement,

  7. eric rosier dit :

    le lac peine à se remplir depuis 2 saisons et à peine plein il baisse rapidement dès la fin juillet. Durant l'hiver 2017 2018 Le niveau a été historiquement bas,heureusement des chutes de neige exceptionnelles ont pu assurer son remplissage pour début juillet.
    La vraie raison est soigneusement passée sous silence par EDF et les médias locaux.Elle est due à la loi de transition énergétique qui oblige la part du nucléaire de passer de 75% à 50% à l'horizon 2025. Pour ce faire des réacteurs nucléaires sont mis à l’arrêt plus longtemps que d'habitude afin de faire baisser le pourcentage d'énergie nucléaire au profit des énergies renouvelables hydroélectriques, d'où nécessité de tirer sur les réserves d'eau des barrages dès la fin juillet.
    Il est donc prévisible que le niveau du barrage de Serre-Ponçon atteindre sa côte maximum de moins en moins longtemps et ce au détriment des activités touristiques.

    1. contact dit :

      Bonjour,

      le SMADESEP a rencontré comme chaque semaine EDf ce matin, et le directeur adjoint a exposé les problématiques auxquelles il est confronté du coté EDf et le Président du SMADESEP a pu faire de même. s'il est un chose qui est certaine c'est que depuis quelques semaines déjà EDF ne turbine que ce qui est exigé pour le maintien des débits réservés (Le débit réservé est le débit d'eau minimum délivré par les ouvrages hydrauliques 24h/24 et 7j/7 pour le bon fonctionnement des écosystèmes des rivière). en outre et nous aurions pu le craindre, les fortes chaleurs qui ont forcé l'arrêt de certaines centrales n'ont pas impacté sur la chaine Durance (Verdon + Serre-Ponçon)
      le SMADESEP a encore un fois exprimé lors de discussion franches et appuyées les difficultés rencontrés par les usagers de Serre-Ponçon et met en place des mesures pour y pallier. il est à noter que les irrigants de la CED font aussi des efforts pour limiter leurs arrosages
      il y a sur la chaine Durance Verdon des axes vitaux qu'il faut tout à la fois maintenir :
      - approvisionnement en eau potable des Alpes Maritime à la Crau et tout le bassin
      - irrigation des cultures
      - enjeux touristiques et économiques
      - production électrique (sur tous les barrages de la chaine Durance pas que Serre-Ponçon)
      il n'y a pas de priorité à l'un ou l'autre de ses axes il n'y a que des choix pour que tous soient évoluent au même a indiqué le Directeur Adjoint d'EDF

      1. branche dit :

        pour information
        lac annecy et lac du bourget navigable du 1 janvier
        au 31 decembre attention aux tarifs deja trop elevés

  8. TIRONNEAU dit :

    Bonjour
    Jusqu’où va allez la baisse du lac ,cela devient de plus en plus inquiétant de naviguer sur ce lac ,la gestion de ce lac devient très mal contrôlé ,je pense que pour l avenir touristique de là régions ,cela va devenir compliqué,si des accords ne sont pas pris , pour nous plaisanciers les places aux ports deviennent plus incertaines et les mises à l.eau aussi ,dommage dans arriver à ce point ,surtout que pour deux mois de vacances, il faudrais peut être que le SMADESEP prenne des mesures pour que la région continue à vivre,sinon cela ne sert à rien de construire une si belle capitainerie, avec un lac sans eau.
    Mr TIRONNEAU

    1. f.battocchio dit :

      Bonjour,

      sachez que le SMADESEP a pris toute la mesure de cette baisse du lac depuis l'annonce par EDf lors de notre dernier conseil d'administration. dès lors nous avons lancé l'acquisition de mouillages pour permettre à chacun et aux zones les plus impactées de travailler et d'utiliser le lac dans de meilleures conditions.
      outre la canicule, plusieurs facteurs semblent etre en cause et le Président a demandé à notre partenaire EDF des rencontres hebdomadaires pour gérer la baisse de la retenue, et des réunions de bilan seront organisées courant septembre octobre avec les techniciens concernés.
      en outre nous sommes en contact avec les irrigants de la basse Provence (commission exécutive Durance) qui connaissent nos difficultés mais qui ont aussi leurs obligations notamment pour la culture des fourrages... lors des divers comités sécheresses chacun a pu faire entendre sa position et les préfets ont pris les initiatives plus ou moins fortes pour pallier cette difficulté.
      sachez que nous essayons de répondre aux sollicitations de chacun et de nous rendre disponibles pour vous répondre.

      1. Ripert dit :

        Problèmes pour les plaisanciers, pour le tourisme plus généralement, mais en plus de tout cela les riverains de la queue du lac vont devoir, très vraisemblablement , subir les vents de sable plus précocement.

  9. chaix dit :

    Suis titulaire d'un mouillage loué à la Baie St Michel B.N.P.A.et vous signale que les navettes mises à disposition des usagers posent un très gros problème;Samedi matin au ponton principal aucune navette était opérationnelle -1 seule était au ponton avec 1 rame en état et l'autre coté n'avait plus de dame de nage!!!(il était 7h30 du matin et aucun autre usager n’était présent sur la zone)Problème déjà signalé par téléphone a vos services et verbalement à la base.Serait-il possible de remédier à ce problème avant la fin de la saison?

  10. brossier paul dit :

    Pouvez vous mieux informer sur la gestion de la cote du lac et expliquer quelle idée a fait maintenir le niveau du lac vers 757 durant tout le mois de mai alors que de bonnes pluies se produisaient (pas de besoins en aval) le besoin d’écrêtage de crues n'est pourtant pas une bonne raison en cette saison. et l’amélioration de productivité électrique devrait pousser à réduire cette sécurité.
    l'état du lac ce WE du 30/06 n’était pas optimal loin s'en faut du point de vue touristique et réduire la capacité d'irrigation ejuillet aout n'est pas optimal non plus(à mon avis).

    1. Équipe du SMADESEP dit :

      Bonjour Monsieur,
      Il nous est malheureusement impossible de répondre personnellement à la question que vous posez, et qui relève des prérogatives exclusives d'Edf, concessionnaire du barrage. Si le Syndicat d'aménagement du lac a conventionné avec Edf pour maintenir autant que possible une cote (dite) de compatibilité touristique estivale sur le lac (5m de marnage maximum sur les 2 mois d'été), notre établissement public ne recouvre aucune compétence pour obliger juridiquement l'Etat et son opérateur à cet engagement volontaire. Nous subissons tout autant que les usagers et les professionnels "ce type d'aléas", qui, s'il n'est plus intervenu depuis plus de 10 ans, menace possiblement cette saison 2019.
      Bien cordialement,

  11. CAMBIEN JACKIE - 05230 - CHORGES - 16, LOT. LE PRÉ VERT. dit :

    J'ai fait 2 fois une demande de pré réservation au ponton de la baie st Michel. Avez-vous reçu mes demandes? Merci pour votre réponse. Cordialement.

    1. Jean de Florette dit :

      Cher Monsieur Cambien,

      Ils étaient en congé dans doute, raison pour laquelle on ne vous réponds pas. Vous comprenez sans doute... ;-))

      Jean de Florette.

  12. Petra Meyer dit :

    Bonjour,

    Pourquoi la cote du lac est encore tellement basse?
    Merci

  13. Perdrix dit :

    Pré réservation effectuée depuis 3 semaines , et toujours pas de nouvelles . Est-ce normal?
    Le coût augmente d'année en année , mais le service reste toujours" à minima".
    Avez vous une explication ?
    Cordialement.

  14. AMIOT Frédéric dit :

    Bonjour,

    Je souhaiterais savoir à quelle côte du lac les rampes de mise à l'eau de Savines et des Eygoires sont fonctionnelles. Merci de votre réponse.

    Cordialement

  15. papi dit :

    bonjour
    pouvez vous me renseigner svp
    a partir de quel date peut t'on louer les bateaux au port de savines et a quel date (environ)ou a quel cote celui ci est a flot pour l'amarrage de mon timonier et aussi pour la servitude de la borne a carburant
    merci.
    bien cordialement papi.

  16. Moll B dit :

    Bonjour,
    Je suis très étonné par le niveau très bas du lac,au 25 mars 2019, surtout que le stock de neige n'a pas l'air bien important.

  17. RABOTTIN Philippe dit :

    Bonjour,
    Nous avons fait une pré-reservation pour un bateau au mouillage de la baie st michel pour la saison 2019.
    Nous n'avons aucune nouvelle ni aucune réponse.
    Pourriez-vous nous dire où en est notre demande ?

    merci d'avance
    Cordialement

  18. Alain dit :

    Bonjour,

    Pouvez vous communiquer la cote sous le pont de Savines ceci pour calculer selon la cote du lac la hauteur disponible sous le pont pour y passer avec un voilier ? ou si vous avez la hauteur sous le pont à la cote max du lac soit 780 m
    merci
    bien cdlt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.